Pitos , officier de Marine Marchande, 7 semaines en mer au large de la Cote d’Ivoire, 1 nuit dans un avion via Dakar, et deja ok pour remettre les voiles vers le large.

Guillaume, 2 ans perché sur la tour Eiffel, seulement 2 fois embarqué sur un bateau au national pogo, jamais une nuit en mer mais super motivé !!
C’est ça aussi mission-hp !!

Guillaume

C’est parti pour le large à haute vitesse : un grand bord vers Madère pour empanner dans les alizés portugais, quelques bonnes pointes de vitesse dans des surfs, un spi déchiré, un passage plus près de Bakel que de Toubab, 3 lignes de pêche cassées par des thons probablement de plus de 20kg, un affalage complet pour une baignade avec 3000 mètres de fond, et des moments de plaisir au soleil de plus en plus agréables en approchant des Canaries.

Baignade à 200 milles des côtes !

Baignade à 200 milles des côtes !

C’est 800 miles en 108 heures pour bien manger avec les petits plats du chef Pitos, dévorer quelques romans, peaufiner les réglages et les choix de voiles , bricoler et tester le panneau solaire et les timings pour optimiser la gestion de l’énergie, et lister le matos à revoir avant le grand saut de l’atlantique.

La dernière nuit sera plus sport car le vent faiblit et bascule dans tous les sens en approche des Canaries, sans parler des nombreux cargos qui semblent nous ignorer sur l’AIS… Bref, on n’est pas très frais en arrivant au Puerto de Las Palmas, mais un bon petit plat et une bonne douche nous relance, c’est parti pour 3 jours à Grand Canaria !!

Voiles affalées pour baignade mémorable!

Voiles affalées pour baignade mémorable!

L'helice est toujours la!

L’helice est toujours la!

Session séchage après la rosée de la nuit. La caravane!
Session séchage après la rosée de la nuit. La caravane!

 

Share Button