Samedi matin, on part tôt de Portosin. Bruno part en voiture de son côté. Le trajet durera près de 10 heures, dont beaucoup au moteur. Il n’y a pas de vent. On voit plein de dauphins qui restent longtemps dans le sillage du bateau. A part eux, on ne croise quasiment personne, seulement 1 bateau à l’arrivée à Bayona.

L’arrivée est belle avec le château fort transformé en superbe hotel Parador. Par contre, aussitôt arrivés on se rend compte que la ville est transformée en gigantesque fête foraine….Du coup, après une petite balade dans la ville, on file dans un endroit plus tranquille, trouvé grâce au routard !  Oia: c’est un petit village de pêche qui comporte un vieux monastère, 2 bars, 2 restos, quelques maisons, avec chacune son potager sur la mer. C’est trop beau, je m’y verrais bien ! Antoine aussi : chacun a son vieux tracteur Massey-Fergusson pour le potager et la mise à l’eau du bateau de pêche, le rêve !

Oia

Oia

Le resto : la casa de Henriqueta. On n’a quasiment rien choisi, se laissant guider par le patron qui semble se régaler rien qu’en nous parlant de ses plats ! Il nous bichonne : cèpes en sauce, avec des asperges et couteaux, poivrons au fromage local, bar grillé avec pommes de terre au citron, en passant par le vin, excellent,  et finissant par le dessert : Ananas fourré à la crème pâtissière et aux kiwis. Alala, rien que de l’écrire j’ai déjà envie d’y retourner ! Tout ça dans un décor typique avec vue sur le petit port de pêche et servi par des gens très sympathiques. Bref, si vous ne l’aviez pas compris, on est au top !

Trop bon, la casa da Henriqueta

Trop bon, la casa da Henriqueta

Share Button